Armel Levesque

Il y a 10 ans Armel se lance dans la rénovation tout corps d’état (maçonnerie, menuiserie, cloison sèche, électricité, plomberie, revêtement de sol et murs, peinture…).  Il y découvre les différents corps de métiers, les apprend et s’emploie à les maîtriser. En plus de maîtriser ces domaines, il cherche à les comprendre.

6 ans plus tard, il cherche naturellement à mettre en œuvre ses atouts par ces différentes expériences en tant que coordinateur de chantier. En effet, la rénovation c’est un monde qu’il connait, il sait ce qui fonctionne ou non. Il souhaite rendre ses futurs chantiers plus agréables à vivre et de qualité grâce à ses observations et son vécu.
Cette nouvelle casquette lui permet de voir ce domaine autrement. Après avoir été acteur/artisan pendant 6 ans et donc ayant eu un regard interne à  la rénovation, il se lance le défi d’être aussi performant en prenant du recul sur ces métiers. Il choisit d’avoir un regard extérieur pour que chaque artisan faisant partie de sociétés différentes comprennent l’importance de l’esprit d’équipe au sein d’un chantier. Il veut alors créer une atmosphère agréable, rendre compte de l’importance d’une cohésion d’équipe car il reste convaincu qu’un chantier bien mené est bénéfique au projet final et ainsi à la l’appréciation et la confiance du client.

La maîtrise d’œuvre  est donc la suite logique de son parcours.

Son but, instaurer un esprit de confiance entre chaque interlocuteur à savoir : artisans-clients / artisans-maître d’œuvre / maître d’œuvre-clients / clients-prestataires (fournisseurs, commerciaux…).

La dimension humaine prend une part importante dans chacun de ses projets. Un chantier bien mené du point de vue des artisans mais aussi du maître d’œuvre est un gage de confiance vis-à-vis du client. Il est primordial  que le client n’ait aucun doute quant à la qualité du travail des différents interlocuteurs.
Sa grande valeur ajoutée, c’est d’être passé par tous les corps de métiers.